Calendar

Feb
24
Sun
Soirée Ciné à BlueFACTORY @ BlueFACTORY - Salle de cinéma
Feb 24 @ 17:00

Extrait:

Vous n’avez jamais rien de prévu le dimanche et du coup vous vous ennuyez seul·e dans votre canapé en attendant le lundi ? Nous vous invitons à venir regarder avec nous trois films sur le thème de la consommation les 28 octobre, 25 novembre et 23 décembre à 17h. Entrée libre pour tou·te·s !

Le cinéma de BlueFACTORY (oui oui, il y en a un ! Qui l’eut cru ?) se trouve dans le petit bâtiment directement à gauche après le portail de l’entrée principale.

Nous vous proposons des boissons de la région au bar dès 16h45.

Pour des raisons de droit, nous ne sommes pas autorisé·e·s à communiquer les titres des films sur la page, mais n’hésitez pas à demander à Kim Filiberti ou à Clément Schneider “qu’est-ce qu’on regarde ?” en message privé ou par sms/whatsapp au numéro sur l’affiche !

Feb
26
Tue
A Tribute To Karen Dalton @ Fri-Son
Feb 26 @ 20:00

Extrait:

Réalisé par Emmanuelle Antille, A Bright Light – Karen and the Process est un road movie sauvage et enchanteur sur les traces de la chanteuse culte Karen Dalton, égérie oubliée des années 60, amie de Bob Dylan, à la voix époustouflante. A travers un voyage de 8000 kilomètres sillonnant tous les Etats-Unis, du Colorado à Woodstock,  ce documentaire questionne le processus créatif et ses chemins mystérieux et rend hommage à cette figure mythique par le biais de témoignages inédits et d’archives inconnues.

A l’occasion de la sortie du film, un projet de création musicale réunira les trois chanteuses suisses Laure Betris (alias Kassette et lauréate du Prix Suisse de Musique 2018), Melissa Kassab (révélation musicale folk suisse) et Dayla Mischler (des groupes Cheyenne et Delia Meshlir) pour une collaboration unique et un concert exceptionnel.

Le trio rendra hommage à Karen Dalton en réinterprétant ses chansons live les plus emblématiques. Elles revisiteront les influences folk, blues et rock de ces morceaux pour nous en livrer une version étonnante, puissante et contemporaine.

Le concert aura lieu juste après la projection du film. Un vinyle 45T de trois titres sera également proposé.

Mar
1
Fri
Projection “Jour de fête” @ Rex Cinemotion
Mar 1 @ 18:00

Extrait:

Suite à la disparition d’Emmanuel Schmutz, infatigable animateur de Cinéplus des décennies durant, La Bibliothèque Cantonale et Universitaire et cinémotion invitent gracieusement ses proches, ses amis et plus largement les amoureux du 7ème Art à cette projection du film de Jacques Tati.

Jour de fête de Jacques Tati, 1949, 76’, VF (Version numérique restaurée)

Un petit village berrichon prépare sa fête annuelle. Les enfants regardent de tous leurs yeux les forains, Marcel et Roger, monter leurs manèges sur la place. Quant au facteur, François, après avoir assisté à la projection d’un film sur son métier tel qu’on le pratique en Amérique, il entreprend, sur sa vieille bicyclette, une tournée intempestive. Quand la fête est finie, le village retrouve son calme.
La version présentée au public fribourgeois est celle qui fut tournée en couleur en parallèle de la version noir-blanc. Celle-ci n’a pu être développée à l’époque pour des raisons de coûts. En 1988, Sophie Tatischeff (fille de Jacques Tati) et François Ede (chef opérateur) s’attelle on montage de cette version. Elle sera présentée au public le 11 janvier 1995, en ouverture de la célébration du centenaire du cinéma.

Mar
10
Sun
Ciné brunch @ Rex Cinemotion
Mar 10 @ 11:00

Séance à 11h suivie d’un petit brunch.

Film: Machines.

Extrait:

Dans un univers habité par une multitude de bruits, rempli de montagnes d’étoffes, composé de halles avec de gigantesques machines, partout des gens travaillent. Les uns ont les yeux vifs et concentrés, les autres sont fatigués et stoïques. Dans cette usine de textile du Gujarat, en Inde, sont confectionnés les habits qui peuplent nos armoires. Dans ce lieu de production de masse pour notre société mondialisée, le réalisateur donne la parole aux ouvriers et raconte une histoire d’inégalité, d’hommes et de machines.

Mar
31
Sun
Soirée Ciné à BlueFACTORY @ BlueFACTORY - Salle de cinéma
Mar 31 @ 17:00

Extrait:

Vous n’avez jamais rien de prévu le dimanche et du coup vous vous ennuyez seul·e dans votre canapé en attendant le lundi ? Nous vous invitons à venir regarder avec nous trois films sur le thème de la consommation les 28 octobre, 25 novembre et 23 décembre à 17h. Entrée libre pour tou·te·s !

Le cinéma de BlueFACTORY (oui oui, il y en a un ! Qui l’eut cru ?) se trouve dans le petit bâtiment directement à gauche après le portail de l’entrée principale.

Nous vous proposons des boissons de la région au bar dès 16h45.

Pour des raisons de droit, nous ne sommes pas autorisé·e·s à communiquer les titres des films sur la page, mais n’hésitez pas à demander à Kim Filiberti ou à Clément Schneider “qu’est-ce qu’on regarde ?” en message privé ou par sms/whatsapp au numéro sur l’affiche !

Apr
7
Sun
Ciné brunch @ Rex Cinemotion
Apr 7 @ 11:00

Séance à 11h suivie d’un petit brunch.

Film: Machines.

Extrait:

Dans un univers habité par une multitude de bruits, rempli de montagnes d’étoffes, composé de halles avec de gigantesques machines, partout des gens travaillent. Les uns ont les yeux vifs et concentrés, les autres sont fatigués et stoïques. Dans cette usine de textile du Gujarat, en Inde, sont confectionnés les habits qui peuplent nos armoires. Dans ce lieu de production de masse pour notre société mondialisée, le réalisateur donne la parole aux ouvriers et raconte une histoire d’inégalité, d’hommes et de machines.

May
5
Sun
Ciné brunch @ Rex Cinemotion
May 5 @ 11:00

Séance à 11h suivie d’un petit brunch.

Film: Machines.

Extrait:

Dans un univers habité par une multitude de bruits, rempli de montagnes d’étoffes, composé de halles avec de gigantesques machines, partout des gens travaillent. Les uns ont les yeux vifs et concentrés, les autres sont fatigués et stoïques. Dans cette usine de textile du Gujarat, en Inde, sont confectionnés les habits qui peuplent nos armoires. Dans ce lieu de production de masse pour notre société mondialisée, le réalisateur donne la parole aux ouvriers et raconte une histoire d’inégalité, d’hommes et de machines.