Calendar

Dec
5
Mon
Midi, Théâtre! @ Nuithonie
Dec 5 @ 12:15

Extrait:

Spectacles de la saison:

  • Les Bienfaits du sommeil
    « Le dormeur assemble des images comme le poète assemble des mots », nous disait Marguerite Yourcenar. En s’inspirant de plusieurs oeuvres qui traitent du sommeil mais aussi de l’expérience personnelle, la Compagnie Étéya nous invite à fermer les yeux, à gravir les monts de l’imaginaire, à disséquer ce qui se passe en nous quand on pourrait croire qu’il ne se passe pas grand chose… Un Midi théâtre pour préparer, l’air de rien, la sieste de l’après-midi!
  • A s’asseoir sur un banc
    A l’heure du dîner, deux individus se retrouvent assis sur un banc. Ils entament leur casse-croûte à bonne distance l’un de l’autre, le regard tourné sur le spectacle de la rue. Petit à petit, les deux personnages lient conversation. Un dialogue s’installe qui prend tour à tour pour thème le temps qu’il fait, la saveur de leur casse-croûte, la dégaine des passants… Le dialogue se fait de plus en plus intime et porte bientôt sur des considérations plus profondes. Les deux personnages s’apprivoisent, eux qui pensaient être si différents. Mais ils s’aperçoivent qu’ils ont un point commun jusqu’alors insoupçonné… À s’asseoir sur un banc questionne les interactions éphémères : il y a celles qui s’arrêtent à de simples banalités ; il y en a d’autres qui débouchent sur une véritable rencontre, un moment suspendu où surgit la beauté de se raconter, avec confiance, à un·e inconnu·e.

Réservation obligatoire au 026 350 11 00.

Dec
6
Tue
Midi, Théâtre! @ Nuithonie
Dec 6 @ 12:15

Extrait:

Spectacles de la saison:

  • Les Bienfaits du sommeil
    « Le dormeur assemble des images comme le poète assemble des mots », nous disait Marguerite Yourcenar. En s’inspirant de plusieurs oeuvres qui traitent du sommeil mais aussi de l’expérience personnelle, la Compagnie Étéya nous invite à fermer les yeux, à gravir les monts de l’imaginaire, à disséquer ce qui se passe en nous quand on pourrait croire qu’il ne se passe pas grand chose… Un Midi théâtre pour préparer, l’air de rien, la sieste de l’après-midi!
  • A s’asseoir sur un banc
    A l’heure du dîner, deux individus se retrouvent assis sur un banc. Ils entament leur casse-croûte à bonne distance l’un de l’autre, le regard tourné sur le spectacle de la rue. Petit à petit, les deux personnages lient conversation. Un dialogue s’installe qui prend tour à tour pour thème le temps qu’il fait, la saveur de leur casse-croûte, la dégaine des passants… Le dialogue se fait de plus en plus intime et porte bientôt sur des considérations plus profondes. Les deux personnages s’apprivoisent, eux qui pensaient être si différents. Mais ils s’aperçoivent qu’ils ont un point commun jusqu’alors insoupçonné… À s’asseoir sur un banc questionne les interactions éphémères : il y a celles qui s’arrêtent à de simples banalités ; il y en a d’autres qui débouchent sur une véritable rencontre, un moment suspendu où surgit la beauté de se raconter, avec confiance, à un·e inconnu·e.

Réservation obligatoire au 026 350 11 00.

Dec
7
Wed
Midi, Théâtre! @ Nuithonie
Dec 7 @ 12:15

Extrait:

Spectacles de la saison:

  • Les Bienfaits du sommeil
    « Le dormeur assemble des images comme le poète assemble des mots », nous disait Marguerite Yourcenar. En s’inspirant de plusieurs oeuvres qui traitent du sommeil mais aussi de l’expérience personnelle, la Compagnie Étéya nous invite à fermer les yeux, à gravir les monts de l’imaginaire, à disséquer ce qui se passe en nous quand on pourrait croire qu’il ne se passe pas grand chose… Un Midi théâtre pour préparer, l’air de rien, la sieste de l’après-midi!
  • A s’asseoir sur un banc
    A l’heure du dîner, deux individus se retrouvent assis sur un banc. Ils entament leur casse-croûte à bonne distance l’un de l’autre, le regard tourné sur le spectacle de la rue. Petit à petit, les deux personnages lient conversation. Un dialogue s’installe qui prend tour à tour pour thème le temps qu’il fait, la saveur de leur casse-croûte, la dégaine des passants… Le dialogue se fait de plus en plus intime et porte bientôt sur des considérations plus profondes. Les deux personnages s’apprivoisent, eux qui pensaient être si différents. Mais ils s’aperçoivent qu’ils ont un point commun jusqu’alors insoupçonné… À s’asseoir sur un banc questionne les interactions éphémères : il y a celles qui s’arrêtent à de simples banalités ; il y en a d’autres qui débouchent sur une véritable rencontre, un moment suspendu où surgit la beauté de se raconter, avec confiance, à un·e inconnu·e.

Réservation obligatoire au 026 350 11 00.